Nouveau chevalier

chevalier

 

J’ai vu des choses que vous ne pourriez imaginer,

Plus d’horreur que vous ne sauriez en supporter :

Du sang recouvrant les parvis déchiquetés,

Du sable empestant la mort, des mers souillées.

*

J’ai entendu les cris des familles déchirées,

Souffert les mains tendues des orphelins mutilés.

J’ai lu dans leurs yeux la misère et le désespoir

Et la peur de demeurer à jamais dans le noir.

*

J’ai un pied dans un monde qui me glace d’effroi,

Un pied dans un autre que je ne comprends pas.

Ma vie vacille entre lumière et obscurité

Et je ne sais plus où est la réalité.

*

Très loin de moi le patriotisme ou la gloire,

Et vous aurez peut-être du mal à me croire :

« je suis un rêveur ! »

Je rêve d’une vie meilleure pour mes enfants,

Un monde débarrassé de tous ses « Méchants ».

*

Voilà pourquoi je continue de partir

Et de souffrir ne pas les voir grandir.

Je désire tant qu’ils puissent enfin goûter

À un monde où ils vivraient en sécurité.

*

Vous pensez peut-être que je suis un facho

Un asocial aux paroles crues, un rustaud.

Désolé, je n’ai pas le temps d’y mettre les formes

Il faut que je survive, peu m’importe les normes.

*

Dans mon cœur et ma tête, il fait rarement beau.

Le visage ravagé, la peau sur les os,

L’inhumanité, peu à peu, laisse sa trace.

Si vous me rejetez, elle prendra toute la place.

*

Sous mes paupières sont gravées trop d’abominations.

Offrez-moi s’il vous plaît un peu de compassion,

Des sourires sur lesquels je puisse m’endormir,

Pour oublier un instant tout ce qui fait souffrir.

*

Ne détestez pas les soldats par pitié

Mais détestez la guerre et ses atrocités

Et méfiez-vous surtout de ces illusionnistes

Qui font de nous, de vous, des pantins attentistes.

*

Oui ! Je suis un guerrier,

Un guerrier de la liberté !

*

 

Dodo (17- 26/03/206)

 

 

src= »http://3.bp.blogspot.com/-yD3U3Gjlplc/Tvb9XJe2cGI/AAAAAAAAQFg/R9k6tmK8-Mk/s1600/Sans%2Btitre.jpg »

 

 

Je suis un fantôme

Noyée

Je suis un fantôme lesté de brume, qui se noie

Dans les eaux gelées du grand lac de la solitude.

Seule, seule, seule, je me débats dans mes incertitudes

Et les passants sur la berge jamais ne me voient.

*

Maudite  par ce passé enchaîné à mes pieds,

Je coule et je coule jusques aux fonds de l’oubli.

Jusques aux fonds sombres, tristes et froids de l’oubli

Et mon âme flotte dans ces abîmes insensés.

*

Ici ne résonne qu’un silence chagrin

Et l’obscurité d’une nuit hantée de regrets.

Mon esprit y est condamné à divaguer

Sans jamais plus d’espoir de retrouver de matin.

*

Dodo (27- 28 septembre 2015)

 

src= »http://2.bp.blogspot.com/-o8Co8ZI57ns/TsT2VkyGYZI/AAAAAAAABK8/uS6pag8Ypu4/s1600/___and_breathe_out_by_Gwarf.jpg » data-bm= »76″>

Une hirondelle fait mon printemps

frise-stickers-enfant-poisson-bulle-le-jardin-des-fees-rose-2

à Elisabeth

*

Pieds nus sur l’herbe, elle court à son aise

Vêtue d’un voile de fleurs, mon hirondelle,

Traçant un sillage de rires derrière elle

Et un chemin sucré de sucette à la fraise.

*

La bouche encore rosie de jus de framboises

Ecrasées menues, laissant paraître, amusantes,

De minuscules dents couleur d’amarante

Qui s’épanchent en mille risettes courtoises.

*

Le soleil coquin semble avoir abandonné

Quelques uns de ses rayons sur ses boucles fines ;

Ils réverbèrent sur sa peau douce d’hermine

En zébrures d’ambre et d’ivoire nacré.

*

Un petit oiseau libre a conquis mon jardin

Auréolant de bonheur mon cœur et ma vie

Et quand je le regarde s’envoler ainsi

Je sais que l’amour est au creux de mes mains.

*

Maman Dodo (27/09/15 – 08/02/16)

 

*

 

src= »http://www.jeujouethique.com/media/catalog/product/cache/8/small_image/217×217/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/f/r/frise-stickers-enfant-poisson-bulle-le-jardin-des-fees-rose-2.jpg »