Mama flamenca

flamenco

Mama flamenca

*

Elle claque sec des castagnettes et du pied

En falsetas qu’elle accompagne de pudeur,

Ecrase chaque jour sa peine avec fureur

Martelant le sol d’escobillas endiablées.

*

Pour conjurer la douleur de ses blessures,

Elle danse sa vie sur le parquet acajou

Et la voix afillà du chanteur andalou

Qui semble s’apitoyer sur ses fêlures.

*

Elle ne sourit pas sur scène, Mama flamenca

Mais effleure les aficionados de son âme

Et du peu de passion qui anime encore sa flamme ;

Leur offre ce qu’il reste d’elle : una bailora.

*

Ses rares sourires sont gardés à l’intérieur,

Comme un trésor qu’elle déverse au compte-goutte

Sur ses souvenirs, ces quelques fleurs en déroute

Qui parsèment la surface de son cœur.

 

A. Braguer (05-10/06/2016)

 

 

Aficionado: Utilisé uniquement pour le flamenco. Amateur, passionné

Afillá: Adjectif qualifiant la voix de certains chanteurs. Provient de El Filo, qui chantait avec une voix cassée. Expression propre au chant gitan.

Bailaor(a) Danseur ou danseuse de flamenco

 

Escobilla : série de talons-pointes qui dure longtemps.

 

Falseta : accord parfait avec la guitare

 

src= »http://4.bp.blogspot.com/-Q6cFKnzmx g/TVgdG6soZKI/AAAAAAAAAD4/AtvdrSG7KrM/s1600/el+baile.jpg »