L’homme de sable

Using Imageworks' proprietary Sandstorm software and their own lighting program, Katana, the final image is lit and sand particles are added to integrate the digital character into a photographic plate.

Il se croit roc, il est de sable

Fluide, éparpillé, malléable.

Il est enfant impressionnable

Dans un corps de géant, instable.

Il marche au gré de ses déserts,

Parsemant sa folie en grain

Sur le sol sec et délétère

Qu’il engendre sur son chemin.

Perdu dans cette immensité

Conviant sans cesse au virtuel,

Il se sent seul, abandonné

Et son être tari craquelle.

Les yeux ladres, levés sur un ciel

Pourvu de fantasques mirages,

Il a oublié l’essentiel

Et s’est caché dans une cage.

Il ne peut même plus pleurer

La solitude qui l’étreint ;

Ses larmes se sont asséchées

Quand il a souillé ses desseins.

Il pense savoir regarder

Mais il garde bien ses œillères,

Pour éviter de remarquer

Que son âme est déjà poussière.

A.Braguer (9 – 13 novembre 2016)

 

src= »http://www.pixelcreation.fr/fileadmin/img/sas_image/galerie/animation_3d/Spiderman3/08_Spiderman3.jpg »>

Octobre s’en est enfui

automne-caresse

 

Octobre s’en est enfui

En dernier soupir de pluie

Invitant les chagrins à se taire

Dans mon pays imaginaire

*

Novembre ranime l’espoir

De lunes d’or dans mes nuits noires

Et de cris de joie dans le vent

Rendant l’automne plus pimpant

*

Ma poésie se fait couleur d’ambre

Jusqu’aux lentes heures de décembre

Et suspend les instants émigrants

Avant leur grand saut dans le néant

*

Octobre s’en est enfui

En dernier soupir de pluie

Echangeant larmes et tristesse

Contre la chaleur de tes caresses.

A. B. (03-04/11)

 

 

src= »http://img.over-blog-kiwi.com/0/99/16/37/20150923/ob_85ac63_10678766-657791010986096-9732206913121.jpg »